dandelion-501190_1920

ARTICLES


logo PLace à l\'emploi

ATELIER CONFIANCE EN SOI POUR LES DEMANDEURS D'EMPLOI

Dans le cadre de la semaine "Retour à l'Emploi" j'anime pour la deuxième année un atelier bénévole le jeudi 7 décembre 2017 à 10 heures, chez Sceaux Smart, au 10 rue Gaston Lévy 92330 SCEAUX.

La recherche d'emploi est parfois synonyme de tensions, de stress, de remise en question, de doutes, de manque de confiance voire de mésestime.

La Sophrologie et l'Hypnose permettent de chasser les croyances négatives, de prendre du recul par rapport à la situation, de positiver, d'être plus au clair avec ses ressources internes ou les renforcer (motivation, énergie, détermination, adaptabilité, concentration, confiance, estime de soi...).

Cette séance découverte d'1 heure vous permettra de découvrir 4 exercices de relaxation du corps et du mental sous respiration contrôlée, alliés à une visualisation positive (en état de conscience modifié = Hypnose) afin de restaurer votre confiance en vous. À refaire ensuite chez soi, aussi souvent que nécessaire, et surtout avant les entretiens !

Pour les inscriptions, c'est ici : https://www.placealemploi.fr/atelier/atelier-de-sophrologie-confiance-en-soi

 

soap-bubbles-1516130

J'M'EN FOU, MOI J'AI MA BULLE !

Vous avez parfois du mal à vous concentrer ? À vous protéger d'un environnement bruyant, stressant, pesant, négatif ou anxiogène ? Des bruits extérieurs (open space, travaux, voisin bavard...), des proches, des collègues ou supérieurs parasitent votre énergie positive et créatrice ? 

Dessinez votre bulle !

Je vous propose de mettre en place, très simplement, un outil de Sophrologie d'une extrême efficacité, qui vous permettra de vous recentrer et de vous préserver durablement. Quelques minutes suffisent pour le mettre en place. Vous êtes prêt(e) ?

Installez-vous dans un espace tranquille, de préférence debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les bras le long du corps, les épaules relâchées, la tête droite dans le prolongement de la colonne vertébrale et fermez les yeux.

Vous allez inspirer en levant les deux bras à la verticale au-dessus de la tête, puis bloquez votre respiration quelques secondes. Ensuite, vous soufflez doucement par la bouche, en dessinant avec vos deux index les contours d'une bulle, de chaque côté de votre corps, jusqu'à ce que vos doigts se rejoignent.

Vous revenez ensuite en respiration naturelle et, tout en gardant les yeux fermés, vous prenez quelques instants pour remplir votre bulle de positif (valeurs, forces, capacités, ressources, oxygène, pensées, énergie...) et savourer tous les bienfaits de cet espace sur votre corps, votre état d'esprit.

Vous recommencez une deuxième fois à l'identique, pour renforcer encore les effets et ressentis positifs de votre bulle. Vous pouvez y ajouter de nouveaux détails et éléments à chaque fois, jusqu'à construire un micro-univers parfait. Concentrez-vous par exemple sur sa couleur, sa matière, sa densité, sa lumière... Et pourquoi ne pas en profiter pour ajouter une matière, un parfum, un son apaisant à l'intérieur ?

Prenez bien le temps de ressentir tous les bénéfices de cet espace personnel, qui vous appartient et dans lequel ne peuvent pénétrer et circuler que les choses écologiques pour vous. Cela signifie que toute interaction avec l'extérieur - tant qu'elle est saine et positive - reste possible. Il n'est pas question de vous isoler mais de vous préserver !

Activez votre capacité d’auto-protection naturelle

Puis vous dessinez un troisième et dernier contour, de la même façon, en soufflant doucement et en descendant les index depuis le plafond jusqu'au sol. Mais à l'issue de cette dernière étape, votre bulle étant suffisamment chargée de positif, vous allez plutôt vous concentrer sur la façon dont le négatif reste bloqué à l'extérieur. Faites confiance à votre imagination fertile pour vous proposer mille moyens de rejeter ces "attaques" extérieures (bruits parasites, mauvaise ambiance, remarques désobligeantes ou tout autre nuisance qui ne vous appartient pas) ! 

Certaines personnes imaginent que ça rebondit sur leur bulle, d'autres que ça glisse ou que cela s'écrase dessus. Je suis toujours épatée par la créativité des gens : une personne au cabinet a récemment imaginé un champ magnétique à polarité positive qui repoussait tout ce qui est négatif ; une autre a vu de multiples poings se dresser tout autour de sa bulle pour repousser les agressions. Tout est possible, faites-vous confiance !

En faisant cela, une phrase viendra peut-être renforcer votre bulle, pour vous permettre de prendre conscience de votre pouvoir personnel de protection. Par exemple, vous pouvez répéter 3 fois mentalement "Ça ne m'appartient pas !" ou "Retour à l'envoyeur !" Pour moi, ce fût : "Je m'en fou, moi j'ai ma bulle !" Et, bizarement, il me suffisait de me dire cette phrase pour me sentir protégée des assauts répétés d'une personne agressive.

Appropriez-vous votre propre bulle, votre phrase, cet espace unique et protecteur. Vous serez très vite surpris(e) de constater qu'en faisant cela, l'attitude des autres change. Ne vous voyant plus réagir de la même façon à leur négativité, ils doivent s'adapter.

Cet exercice vous permettra de vous rappeler qu'on a toujours le choix de se laisser toucher / impacter ou non par l'extérieur (un mot, un geste, une énergie). Alors refaites-le aussi souvent que nécessaire, jusqu'à ce que vous sentiez que cette bulle impacte de façon concrète votre rapport aux autres et vous permet de renforcer votre sérénité.

Un détail

Il s'agit ici de rejeter le négatif qui ne vous appartient pas. En aucune façon, vous ne devez rejeter vos propres émotions négatives (peur, colère, tristesse...) qui sont là pour de bonnes et légitimes raisons ! Mais ce sera l'objet d'un prochain article.

 

IMG_0950

CE QUE VOUS PENSEZ DEVIENT REALITE !

le pouvoir de l'esprit sur le corps... et vice versa !

Et si, 2 minutes par jour, vous enfiliez le costume d'un super héros ? Pour en ressentir les supers pouvoirs et vous remplir de confiance avant un entretien, un examen, une prise de parole en public, un rendez-vous galant ?

Jouez le jeu, vous n'avez rien à perdre, mais de grandes choses à ressentir.

Fermez les yeux et mimez la posture un instant : jambes bien plantées dans le sol, poings fermés sur les hanches, menton levé, cape qui vole au vent...

Prenez juste 2 minutes pour ressentir, observer, écouter... tout ce qui vient !

Ensuite, c'est magique - et prouvé scientifiquement - car grâce à cette posture, c'est toute la chimie de votre corps qui change : baisse du Cortisol (hormone du stress) + augmentation de l'Endorphine (hormone du bonheur) et de la Testostérone (hormone de la puissance et de l'humeur). Votre voix change, votre rythme cardiaque, votre confiance en vous.

Pas besoin de commander un costume au Père Noël, votre imagination (et votre inconscient) suffisent. Vous avez le pouvoir d'être qui vous voulez !

Pour approfondir la question du comportement non verbal et savoir s'il peut agir sur ce que nous pensons de nous, je vous invite à visionner ce passionnant TED d'Amy Cuddy "Votre langage corporel forge qui vous êtes" (juin 2012).


 

ruhr-area-722825-1

ET SI LE STRESS N'ETAIT PLUS UNE FATALITE ?

BON OU MAUVAIS STRESS ?

Maladie des temps modernes pour certains ou héritage ancestral pour d’autres, qui imaginent la pression ressentie par les hommes préhistoriques partis débusquer le mammouth ? Le fait est que le stress impacte autant notre mental que notre corps et que la plupart d’entre nous devons y faire face à un moment ou un autre de notre existence, voire de notre journée (transports défaillants, embouteillages, réunions, prise de parole en public, pression des résultats, harcèlement, fins de mois difficiles, séparation, examen, recrutement, agression, actualité anxiogène, maladie…).

Face au stress, la science a démontré que le cerveau libérait des hormones permettant de mettre en place quasi instantanément des mécanismes d’auto-protection et d’adaptation (chair de poule, accélération du rythme cardiaque et de la respiration, augmentation de la pression sanguine et de la force musculaire…). Ces mécanismes sont inscrits dans notre patrimoine génétique.

Pourtant nous ne sommes pas tous égaux face au stress, tant nos réactions varient : le combat, la fuite ou la paralysie générale !

Dans les années 1950, Hans Selye (physicien et endocrinologue autrichien) a défini le stress comme le « Syndrôme Général d’Adaptation », c’est-à-dire l’ensemble des réactions de l’organisme face à l’agression d’agents extérieurs. Pour lui, toutes ces manifestations du stress ne seraient que des mécanismes d’adaptation aux changements.

Le « bon stress » ou stress ponctuel accroît en effet nos aptitudes physiques et intellectuelles. Son bénéfice secondaire est donc positif car il sert à nous alerter, à nous rendre plus vigilant face au danger.

A l’inverse, le « mauvais stress » et le stress chronique entraînent un excès de sécrétions hormonales, la défaillance des systèmes digestifs, sexuels et immunitaires… poussant notre organisme à l’épuisement psychique et somatique. Le stress est l'une des principales demandes de consultation, juste après le tabac et l'amaigrissement.

Alors, avant de basculer dans la dépression ou le burn-out, comment se protéger de ce mauvais stress et des effets pervers de cette décharge d’hormones (Cortisol) dans tout notre être qui, si elle stimule certains (décharge d’adrénaline), angoisse ou paralyse le plus grand nombre ? Existe-t-il des moyens de ne conserver que les signaux d’alerte sans pour autant souffrir du stress durablement ?

Les réponses sont aussi nombreuses que variées : les mauvaises à long terme (alcool, café, tabac, drogues, excès alimentaires…) et les bonnes (activités sportives, loisirs…). Quant aux aides extérieures, là encore, tout est possible, en fonction des personnalités, des croyances et des degrés de stress : médecine classique (allopathie, homéopathie, ostéopathie…) ou chinoise, thérapies analytiques ou comportementales, mais aussi les approches orientales (yoga, méditation, shiatsu, qigong, tai-chi-chuan…), et bien sûr l’Hypnose et la Sophrologie, qui permettent d'annihiler le stress, et que je me propose de vous faire découvrir.

Chacun a sa propre définition du stress et ses propres symptômes. Il ne s’agit donc pas de donner une recette miracle unique, mais de déterminer ensemble de quoi vous avez besoin personnellement pour vous en prémunir et ne plus en souffrir. D'où la nécessité de se poser les bonnes questions : quelle est la situation stressante, la source de ce stress ? Sous quelle forme se manifeste-t-il et à quel moment ? Quel bénéfice secondaire fait en sorte que vous entretenez cet état ? Souhaitez-vous le chasser ou bien apprendre à mieux le contrôler ? Votre besoin est-il d'apprendre à vous détendre ponctuellement ou durablement ? Ou bien est-ce plutôt de prendre de la distance, du recul face à vos propres exigences ou à la pression imposée par d’autres ? de lâcher-prise ? de reprendre confiance en vous ? de vous apaiser ? de vous redynamiser ? de vous recentrer ? de mieux dormir ? de renforcer votre estime personnelle ?

Au plaisir de vous rencontrer pour en discuter !

IMG_8572

L'HYPNOSE À L'HONNEUR

LA PRESSE AUSSI EN PARLE...

Les médias communiquent de plus en plus sur le sujet. Mais vous hésitez encore à consulter un hypnothérapeute car les émissions présentant l'Hypnose de rue et de spectacle - cf. le dernier reportage d'Envoyé Spécial sur l'Hypnose - vous font craindre une perte de contrôle. Ce n'est qu'une vision tronquée de la technique et de ses puissants bénéfices car a contrario, l'hypnose thérapeutique permet de reprendre davantage de contrôle sur soi-même et sa vie. Fort heureusement, la presse se montre parfois plus objective. En témoigne cet artiche paru récemment dans Top Santé, qui démystifie l'Hypnose.

 

 

PARLONS DE LA SOPHROLOGIE

LA SOPHROLOGIE POUR TOUT ET POUR TOUS

ET SI LA SOPHROLOGIE POUVAIT VOUS AIDER ?

Si la méthode se diffuse de plus en plus ces dernières années, elle reste encore trop souvent cloisonnée aux seuls bénéfices de détente et de gestion du stress. Pourtant, la sophrologie peut apporter mille autres bénéfices tout aussi importants : réactivation de l'énergie, renforcement de la créativité, préparation mentale (examens, accouchement, compétition spotive, prestation scénique), productivité en entreprises, gestion des émotions, phobies et addictions...

 

 

 

IMG_0642 (1)

LA SOPHROLOGIE ET L'HYPNOSE AU SERVICE DES ETUDIANTS

se préparer mentalemeNt aux examens

Partiels, examens, concours… Le printemps est souvent synonyme de révisions, avec leur lot de doutes, stress, angoisses, insomnies… Or on le sait, la pression et l’anxiété sont contre-productives car elles annihilent bien souvent les capacités. Et si la Sophrologie permettait aux étudiants de relâcher la pression ? D’optimiser leur potentiel et leurs capacités ?  De positiver ?